Avril 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
20:00
Salle de musique
Projection du film « I have a dream », mardi 23 Avril à 20h00 Les écoles Steiner/Waldorf ont cent ans ! L’année 2019 est une année particulière pour les écoles Steiner/Waldorf dans le monde : c’est l’année du centenaire de la création de la première école Steiner/Waldorf à Stuttgart en 1919 ! Cette école a été [...]
Date :  2019-04-23
24
25
26
27
09:00
LA PEDAGOGIE STEINER POUR LES PARENTS Comprendre et accompagner son enfant dans son développement Ces ateliers permettront aux parents, non seulement de comprendre les fondements, d’acquérir les bases de la pédagogie Steiner mais également de disposer d’outils concrets pour éduquer leur enfant au quotidien. Animés par Pierre Bercut Ancien professeur [...]
Date :  2019-04-27
28
29
30
   
210 voix pour des rêves

 

L’église Saint-Matthieu de Colmar était archicomble, ce samedi soir, à l’occasion du concert de solidarité donné par six chœurs colmariens au profit de l’association Rêves.

C’est à l’initiative de Jacques Figue et Victoria Galati, présidente de Scène et voix qui a chapeauté l’organisation du concert, que ce projet a vu le jour.

Le public s’était déplacé en grand nombre pour assister à ce moment exceptionnel qui a vu se succéder sur scène six ensembles dans un programme très éclectique. Le bénéficiaire de cette soirée de solidarité, l’association Rêves. Celle-ci réalise les rêves des enfants hospitalisés atteints de pathologies lourdes et qui souffrent, afin de leur donner la force de se battre contre la maladie. L’ensemble féminin Scène et Voix, sous la direction de Jacques Figue,  a interprété La Mamma d’Aznavour, Parlez-moi de lui de Nicole Croisille, des chansons qui ont mis en valeur les solistes, comme Lison avec Memory Cats qui a enchanté l’assistance.

Toute la musique que j’aime pour le final

Le groupe féminin Elégie, sous la direction alternée de Martine Weiss et Valérie Lambert, a présenté de belles compositions de multiples nationalités, entre autres suédoises et irlandaises. L’espace s’est animé avec le chœur mixte en mouvement A Travers chant, dirigé par Christèle Barléon, un spectacle de chorale, associé à différentes chorégraphies, où la chanson française a été revisitée, dont Le long de la route de Zaz ou Le Cœurdonnier de Soprano.

L’ensemble mixte Les Trouvères, dirigé par Nicole Schwerer, a interprété des œuvres classiques, trois pièces sur la paix, l’espoir et la liberté, précédant la Chorale européenne, sous la baguette de Jacques Figue, qui a mis à l’honneur également Charles Aznavour, ainsi que Michel Delpech ou Patrick Bruel.

Les 78 élèves de 15 à 18 ans de la chorale mixte de l’école Steiner, dont c’était la première participation, ont été la grande surprise de la soirée ; leur prestation allant de la musique sacrée au negro spiritual traditionnel a fortement impressionné le public. Ils ont terminé avec La quête de Jacques Brel, une chanson dont les paroles illustraient parfaitement le thème du concert.

Un final grandiose a réuni les six chorales, soit 210 choristes, avec la chanson Toute la musique que j’aime de Johnny Hallyday reprise par l’ensemble du public, dont les chaleureux applaudissements ont été récompensés par un bis.